Sol amortissant pour aire de jeux

Les produits de la famille Sol amortissant pour aire de jeux

En France, depuis le décret du 18 décembre 1996, la réglementation ne recommande plus aucun sol en particulier. Toutefois, un sol amortissant pour aire de jeux est exigé. En effet, dans les zones où les enfants ont des risques importants de chutes, la réglementation impose que les sols soient constitués de matériaux amortissant.

Comme le précise ce décret dans son annexe II, tous les sols ne sont pas admis. Un béton ou un enrobé ne sont pas des sols amortissants. Ils peuvent même être source d’aggravation du risque de blessure. La terre battue et le gazon ont un léger pouvoir absorbant qui devient nul en cas de sécheresse. Pire, ils peuvent devenir glissants en temps pluvieux et augmenter le risque de chute.

Sol amortisant aire de jeux

Les différentes solutions pour un sol amortissant

Les matériaux fluents sont donc la solution à conseiller pour un sol amortissant pour aire de jeux, à condition d’être présents en épaisseur suffisante.

Le sable, même s’il est apprécié des enfants, est déconseillé pour trois raisons :

  • Il demande à être aéré régulièrement pour ne pas devenir compact suite aux pluies.
  • Il est compliqué et chronophage de s’assurer régulièrement que son épaisseur est maintenue régulièrement.
  • Enfin, en termes d’hygiène, les déjections canines ont souvent un effet repoussoir sur l’utilisation des aires de jeux.

Ainsi même si c’est probablement la solution la moins chère à l’installation, c’est la solution qui vous reviendra le plus cher à moyen terme.

Les graviers roulés sont une autre alternative. Ils sont drainants et ont moins d’inconvénients que le sable. Toutefois il peut arriver que des enfants s’en servent comme projectile et que dans ce cas la responsabilité des édiles puisse être mise en cause. Enfin, malgré leur durabilité mécanique, il faudra envisager de renouveler les graviers qui se seront éparpillés tous les 6 à 8 ans.

Les plaquettes de bois amortissent aussi très bien les chutes. Elles sont drainantes, faciles d’entretien et suffisamment légères pour ne pas servir de projectiles aux enfants. Toutefois, ils résisteront mal aux aléas climatiques. Il faudra envisager de les renouveler tous les 6 à 8 ans, comme pour les graviers.

D’autres solutions en matériaux synthétiques existent mais elles sont très onéreuses et hormis les choix esthétiques, présentent peu d’intérêt.

Dans les zones où des chutes sont possibles en utilisant un équipement de jeux, il est nécessaire de choisir des matériaux amortissants seulement . Le caractère amortissant d’un matériau varie en fonction de la hauteur de chute libre qui est définie dans la norme EN 1177.

Les critères d’un sol idéal pour aire de jeu

Pour conclure, sur une aire de jeu, le sol amortissant idéal répondra aux six critères principaux :

  • amortissement des chocs dans les zones d’impact
  • durabilité et stabilité
  • faible rétention de l’humidité
  • résistance au glissement à l’état humide ou sec
  • facilité d’entretien
  • surface finie non abrasive.

Dumona a fait homologuer une écorce de pin maritime (variété Pinus pinaster), en granulométrie 20/40, et en qualité « ventilée contrôlée excellence », qui se compostera moins vite qu’une autre écorce.

Ces écorces sont disponibles en vrac, en Big Bag ou en sacs.

Retrouvez dans l’Espace Pro les documents suivants: CCTP Type sur les sols amortissants, les bordereaux de prix (y compris main d’œuvre), les fiches techniques des écorces et le Certificat de l’APAVE (qui atteste que les écorces de pin de Dumona sont utilisables en sol amortissant).


N’hésitez pas à contacter notre équipe commerciale pour tous renseignements complémentaires sur nos gammes et nos produits.

Vous avez une question ? Notre équipe est à votre disposition Contactez-nous